Dans le cadre du projet digital, nous allons souvent parler d’astreinte. Pour ceux qui ne sont pas familiarisés avec cette notion mais qui vont s’y trouver confrontés prochainement, voici quelques éléments …

L’astreinte, c’est quoi ?

Les astreintes correspondent à des périodes pendant lesquelles le salarié, sans être sur son lieu de travail, doit être en mesure d’intervenir pour accomplir un travail au service de l’entreprise.
Dans notre cas, il s’agit d’apporter une assistance aux sociétaires désireux de souscrire un produit en ligne. Les outils seront fournis par l’entreprise. 

Ca se passe comment ?

Il n’y a pas d’obligation d’être à son domicile, mais il faut absolument être en mesure d’intervenir rapidement

Les horaires vont du lundi au samedi inclus, de 18h à 22h.

Le délai réglementaire de prévenance est de 15 jours minimum

C’est payé combien ?

La rémunération pendant ces périodes est de 2 types :

– temps d’astreinte qui rémunère le temps pendant lequel le salarié se tient à disposition.
Il sera fixé dans l’avenant à l’accord d’astreinte (travaux à ouvrir avec les Délégués Syndicaux)

– temps d’intervention (pendant lequel le conseiller répond au client).
Il est payé au tarif horaire en vigueur, comme du temps de travail normal et avec les mêmes règles que les heures supplémentaires si le temps de travail de la semaine dépasse les 35 h.

Les points de réglementation à connaître :

Vous devez avoir 11h de repos minimum après votre astreinte.
Ce qui veut dire que vous ne pouvez pas commencer avant 9h le lendemain matin (même pour faire des heures supplémentaires).

Vous devez avoir 35h de repos hebdomadaire.
Ce qui veut dire que vous pouvez commencer à 9 h le lundi matin si votre astreinte se termine le samedi soir à 22H.

Fermer le menu